Mamans  vous allez pouvoir apprendre rien qu'en les regardant faire. Rien ne vous empêchera vous -même de masser votre bébé mais ce seront eux ( papa- bébé) qui vous initieront dans l'amour et le partage de leur relation pendant leurs séances massage- bébé...

 

Mieux comprendre pour soulager en conscience.


Les bienfaits du massage pour les bébés :
•    "Se défroisser" des douleurs et stress de la naissance.

  • Offrir  à votre enfant un temps pour intègrer sa nouvelle réalité et l'accompagner ainsi, dans l'ancrage, à vivre pleinement l'instant présent.

•    Favoriser l’éveil, le développement corporel et une communication relationnelle riche en confiance.
•    Réguler les états de conscience. Améliorer le cycle de sommeil, soulager votre enfant de différents maux : flatulences, crampes, coliques, poussées dentaires.
•    Stimuler les fonctions lymphatiques, immunitaires, gastriques, digestives et respiratoires.

 

Vous allez lui permettre d'acquérir le passeport du bien- être pour sa vie entière, car lors de ses premiers jours vous aurez su initier, éduquer, permettre l'expression de sa sensibilté et de ses émotions.

Sachez qu'elles sont nombreuses . En les prenant en compte, vous profiterez d'un bébé épanoui qui vous le rappellera chaque jour par ses sourires, ses regards confiants.


Massé par ses parents (ou, le cas échéant, par toute personne s’occupant de lui de manière fiable et durable) il découvrira le bien-être à travers un toucher sain et nourrissant. Ses parents, de leur côté, comprendront mieux ce qui le soulage, le soutien ou le désespère.

 

 Dans cette communication "subtile" avec votre bébé, vos perceptions vous permettront de mieux voir, sentir, et comprendre ce qu'il se passe en interaction avec le ressenti de votre bébé. Cette approche par la communication corporelle précise et fine  vous nourrira vous, et votre bébé.

  • Sur Rendez-vous 06 71 85 59 70

  • Castres 81100  -  Crolles 38920

  • Au cabinet, à domicile

  • Séance et entretien web

     Pays Francophones

  • Formations                  

Partagez- nous sur les réseaux